AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 need your loving tonight. (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Niels Conroy

avatar

MESSAGES : 62
INSCRIPTION : 13/07/2014
CREDITS : mischievous wink.
PSEUDO : trouble ♢ charlotte.
♡ STATUT : accidentally in love.
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS:
HOOK-UPS:

MessageSujet: need your loving tonight. (r)   Lun 14 Juil - 17:28


"and dance your final dance, this is your final chance
to hold the one you love, you know you've waited long enough
it's hard, you must be brave, don't let this moment slip the way. "

@ magic worksjarvis cocker.
La grande porte noire te fait face. Sa porte, celle que tu as si souvent ouverte sans avoir besoin de sonner, celle dont tu possèdes une double des clés depuis une bonne douzaine d'années. Le numéro de son appartement est gravé dessus en lettres dorées comme depuis que tu la connais et cela fait bien dix minutes que tu te le répètes, inlassablement. Tu peux entendre des pas provenant de l'intérieur, signe qu'elle set là juste derrière, signe qu'encore seulement quelques mètres vous séparent. Ton cœur se serre un peu plus chaque fois que tu lis le numéro de son appartement. Tu as peur, peur de sa réaction, peur de la tienne aussi, peur de ne pas trouver les mots justes pour expliquer ton geste. La pression monte en toi, comme tu ne l'as jamais encore connu dans toute ta vie. Ton poing s'approche dangereusement de la porte, puis s'éloigne. Tu inspires une fois, deux fois et le rapproches à nouveau. Ça y'est, c'est l'heure, il faut que tu le fasses. Tu frappes une fois, puis une autre. Tu sais qu'elle va te reconnaître uniquement à ta façon de frapper à la porte. Tu es tendu et n'arrives pas à tenir en place. Tu ne sais pas quoi faire de tes mains, tu tapes le rythme d'une chanson sur ta cuisse afin de te déstresser. Tu entends les pas d'Alwyn qui s'approchent doucement de toi. Plus que quelques secondes et tu vas enfin pouvoir revoir son visage. Elle t'a tellement manqué, plus que tu ne l'aurais imaginé. Quel idiot tu as été ! C'était facile de fuir mais maintenant qu'il faut revenir et demander pardon, ce n'est plus la même musique. Tu sens sa présence derrière, tu comptes les secondes dans ta tête. Quatre. Le trousseau de clé bouge, elle doit chercher la bonne. Trois. Elle insère la clé dans la serrure. Deux. Elle la tourne deux fois. Un. La porte s'ouvre et te voilà face à elle. Tu la regardes dans les yeux un instant avant de les détourner. Elle est encore plus belle que la dernière fois que tu l'as vu. Un silence s'installe entre vous. Aucun des vous ne sait trouver les bons mots face à ce retour inattendu. La connaissant sur le bout des doigts, tu sais qu'elle ne va pas tarder à t'incendier et à te faire vivre l'enfer, alors tu brises le silence. « Surprise.. » C'est tout ce que tu arrives à prononcer, un mot inutile, une tentative pour la faire sourire, qui se soldera bien évidemment par un échec. Tu oses la regarder à nouveau, tu vas passer un sale quart d'heure, c'est sûr.


Dernière édition par Niels Conroy le Mar 15 Juil - 10:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwyn Fitch

avatar

MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 13/07/2014
CREDITS : © Bombshell
PSEUDO : Stella.
♡ STATUT : in relationship w/Kol.
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS:
HOOK-UPS:

MessageSujet: Re: need your loving tonight. (r)   Lun 14 Juil - 21:29


" I been ignoring this big lump in my throat
The days I'm stronger, know what, so I say
That's something missing "

@ what nowrihanna.
Il est pas loin de 19 heures, ce soir, Kol est parti à quelques kilomètres de là, voir un défilé avec des amis pour son blog. Ils ont prit un hôtel. Son absence te manque déjà, ne pas placer une deuxième assiette sur la table te rappelle à quel point tu es devenue indépendante de lui. Tu t'es attachée à lui parce qu'il a réussit à te rendre heureuse, à te faire oublier tout ce qui a pu te faire souffrir dans le passé, ça a été le seul à réussir. Tu l'aimes trop à présent pour le laisser filer et chacune des séparations, même d'une nuit sont parfois rudes. Tu vas dormir toute seule ce soir, ton esprit va divaguer, alors, pour pas y penser, tu vas ressortir ta clé usb rempli de films streaming et sûrement pas mal de malbouffe aussi. Mais en attendant de te morfondre devant un film avec des pop-corn, tu te prépares une salade, de la simple jeunes pousses avec du chèvre chaud et magret de canard. Quelque chose d'assez équilibré et léger pour cette soirée. Tu envoies quelques textos, demandant à tes copines ce qu'elles font, au final, tu ne veux pas finir la soirée toute seule, un grand besoin d'être accompagnée se fait ressentir. Tu files te laver les dents – oui, étrange habitude que tu as de te laver les dents avant de manger – et file chercher un petit gilet, une légère brise est arrivée, trop frileuse tu ne peux t'empêcher de te recouvrir. Seulement, en retournant dans le salon pour continuer à manger tu entends toquer à la porte. Deux petits coups distincts, secs, un tempo connu, trop.Tu fronces les sourcils te demandant qui ça peut être – parce que ce ne peut être lui,il s'en fout de toi Alwyn, il s'en fout -, peut-être une amie qui a vite comprit ton message de détresse ? Mais en ouvrant la porte, tes inquiétudes se révèlent vraies. Il est là, là devant toi, tu n'arrives à quitter tes yeux de son visage. Il a prit un coup de vieux, il est devenu presque plus attirant qu'avant. Tu te demandes pas si c'est une simple réplique de ton ami d'enfance, si c'est pas une blague. « Surprise.. » Sa voix te prouve que non, c'est bien lui. Avec son foutu goûts des 'surprises', parce que pour le coup une surprise, ouais s'en est une. Tu secoues la tête, fait un pas en arrière en te retournant légèrement, ce ne peut être lui, il ne peut pas se pointer comme ça comme un cadeau surprise. Et là, sans réfléchi, tu le claques. Sûrement trop fort parce que tu remarques une main rouge imprimée sur sa joue. Tu ne t'en veux pas, au moins, il sera marqué de ta colère. « Surprise ! » répliques-tu la voix sèche. T'as même pas envie de lui parler en fait. T'attendais ce moment avec tellement impatience, te jouant des centaines de scènes différentes dans ta tête. Mais ça te fais juste mal, c'est juste horrible de voir sa figure devant toi, tu ne peux pas. Alors tout simplement tu décides de lui claquer la porte au nez, préférant un morceau de bois en face de toi plutôt que lui. « Vas-t'en de chez moi saloperie ! » Cries-tu à son égard. Les larmes ne te montent pas aux yeux tellement tu es choquée de le voir. Tu ne t'y étais tellement pas préparée malgré les messages de son arrivée.. Tu t'étais fais croire qu'il ne reviendrait jamais, que c'était une mauvaise blague et pourtant..

_________________

Party girls don't get hurt can’t feel anything,
when will I learn I push it down, push it down.

✯ ABSENTE DU 15 AOÛT AU 28 AOÛT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niels Conroy

avatar

MESSAGES : 62
INSCRIPTION : 13/07/2014
CREDITS : mischievous wink.
PSEUDO : trouble ♢ charlotte.
♡ STATUT : accidentally in love.
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS:
HOOK-UPS:

MessageSujet: Re: need your loving tonight. (r)   Lun 14 Juil - 21:57


"and dance your final dance, this is your final chance
to hold the one you love, you know you've waited long enough
it's hard, you must be brave, don't let this moment slip the way. "

@ magic worksjarvis cocker.
Tu n'arrives pas à croire que finalement, c'est aujourd'hui le moment où tu vas revoir Alwyn. Trois ans, trois ans que tu n'as pas entendu sa voix, trois ans que tu n'as pas revu son visage. Tu as peur, terriblement peur, mais tu ressens cette excitation à l'idée de la revoir, une excitation que tu n'avais plus connu depuis longtemps. La porte s'ouvre et Alwyn te fait face. Tu te répètes ce que tu étais censé dire, mais rien ne sort hormis un faible '' surprise. '' « Surprise ! » Elle répète ce que tu viens de dire d'une voix froide, presque blessante. Et là, sans que tu t'y attendes, sa main atterrit sur ta joue. Elle t'a frappé avec tellement de violence que tu en as presque les larmes aux yeux. Tu frottes ta joue doucement, essayant tant bien que mal d'apaiser la blessure. Tu dois avoir la marque de sa main inscrite sur ton visage. A ton tour, tu as envie de la frapper, de la faire souffrir autant qu'elle te fait souffrir actuellement, mais tu ne fais rien, bien trop choqué par ce qu'il vient de se passer. Et puis, tu n'oserais jamais frapper une fille, et encore moins Alwyn. Tu sais qu'elle peut avoir des réactions un peu trop spontanées parfois mais tu n'aurais jamais pensé qu'elle pourrait user d'autant de violence à ton retour. Tu avais imaginé cette scène dans ta tête, à plusieurs reprises, mais aucune ne commençait comme ça. Tu t'attendais à ce qu'elle te saute dans les bras, te dise que tu lui avais plus que manqué, qu'elle t’accueille autour d'un café et de croissants. A croire que tu avais peut-être un peu trop rêvé. « Vas-t'en de chez moi saloperie ! » Wow, elle utilisait la violence même dans ses mots. Tu savais que cela ne servait à rien de crier plus fort qu'elle, que le simple fait d'ignorer ses paroles l'énerverait d'autant plus. Sans attendre, tu te frayes un chemin dans son appartement. « Non, j'y rentre même ! » Tu as juste le temps d'observer la décoration. Tout a changé ou presque. Ça te fend le coeur de voir qu'après ton départ, les choses ont évolué et que la Alwyn que tu as fréquenté n'est plus la Alwyn que tu retrouves. « Et je n'en sortirai pas avant que tu te calmes et que tu t'excuses ! » Tu retournes la situation à ton avantage, comme toujours et tu cherches à la provoquer, la titiller. Tu t'assois sur le canapé, comme au bon vieux temps. Tu es bien décidé à faire comme si rien n'avait changé, comme trois années ne s'étaient pas écoulées depuis ton départ.


Dernière édition par Niels Conroy le Mar 15 Juil - 10:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwyn Fitch

avatar

MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 13/07/2014
CREDITS : © Bombshell
PSEUDO : Stella.
♡ STATUT : in relationship w/Kol.
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS:
HOOK-UPS:

MessageSujet: Re: need your loving tonight. (r)   Lun 14 Juil - 22:13

Niels était tout pour toi. La première personne avec qui tu as vraiment sympathisé étant gamine, vous vous êtes toujours protégé des autres, être là pour l'un. Niels était la bonne épaule pour pleurer quand tu avais du chagrin, tu le faisais sortir quand il n'en avait pas envie, juste parce que toi, toi t'avais envie de t'afficher dans la rue avec lui. Tout le monde vous pensait ensemble, ça vous énervait que les gens croient ça. Vous étiez que meilleurs amis après tout. Tu t'étais faite des idées, parce qu'en effet, s'il avait des sentiments plus qu'amicaux pour toi, il ne t'aurait jamais laissé seule. Ce que tu n'acceptes pas du tout. Tu le prouves en le giflant et lui claquant la porte au nez. Sauf que ce filou arrive à s'infiltrer dans ton appartement, contre ton gré. « Non, j'y rentre même ! » Tu hausses les sourcils face au culot qu'il a. Il ne semble pas avoir changé au final, toujours aussi gamin, aussi persévérant. Mais il croit vraiment qu'il regagnera ton amitié comme ça ? Amitié qu'il a lui-même repoussé en se barrant, en ne te donnant pendant trois ans, aucune nouvelle. « Non mais t'es gonflé toi ! Qui t'a donné le droit de rentrer ? » Ta bouche reste légèrement entrouverte, signe de ta surprise. Tu ne contrôles rien, tu ne comprends rien à la situation. Tout s'enchaîne trop rapidement. Tu le suis du regard, remarquant qu'il prend autant ses aises qu'avant. Son corps s'effondre sur ton canapé. « Et je n'en sortirai pas avant que tu te calmes et que tu t'excuses ! » C'est le monde à l'envers en fait. Il ne se rend tout simplement pas compte du mal qu'il t'a fait, vraiment pas. Il tombe de plus en plus dans ton estime au final. « M'excuser de quoi ? De m'avoir laissé tomber ? » Ripostes-tu la voix toujours aussi sèche et froide. Tu ne peux pas faire semblant, tes réactions, tes sentiments se manifestent tous seuls. T'es trop spontanée. T'aimerais être plus réfléchie parfois, savoir sortir des phrases blessantes, savoir te contrôler. Tu vas vers lui, et d'une façon un peu trop sauvage, tu prends son bras d'une main et son t-shirt de l'autre, en continuant de crier « T'as pas compris ? Je veux pas voir ta tête ! Barre toi Niels, barre toi ! » Et tu ne risques pas de changer d'avis. Parce que si lui s'est préparé à vos retrouvailles, toi tu ne l'es pas et tu ne sais quelle réaction est la meilleure. T'aimerais savoir quoi faire, t'aimerais être préparée, ne pas avoir reçu cette claque à la gueule.

_________________

Party girls don't get hurt can’t feel anything,
when will I learn I push it down, push it down.

✯ ABSENTE DU 15 AOÛT AU 28 AOÛT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niels Conroy

avatar

MESSAGES : 62
INSCRIPTION : 13/07/2014
CREDITS : mischievous wink.
PSEUDO : trouble ♢ charlotte.
♡ STATUT : accidentally in love.
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS:
HOOK-UPS:

MessageSujet: Re: need your loving tonight. (r)   Mar 15 Juil - 9:52


"and dance your final dance, this is your final chance
to hold the one you love, you know you've waited long enough
it's hard, you must be brave, don't let this moment slip the way. "

@ magic worksjarvis cocker.
Tu entres dans l'appartement sans qu'elle te donne son accord. Imprévisible toi ? Toujours, ou du moins tu essaies de l'être le plus souvent possible. Tu sais que si tu t'en vas maintenant, elle aura gagné et tu ne veux pas donner cette satisfaction à Alwyn. Ça te rend triste de penser ça, triste parce que tu vois bien qu'elle ne ressent plus que de la haine à ton égard, ce qui est compréhensible vu ce que tu lui as fait. Mais ça te tue de voir que cette amitié des plus parfaites est aujourd'hui terminée. « Non mais t'es gonflé toi ! Qui t'a donné le droit de rentrer ? » Tu sais que ça va mal finir mais tu fais quand même comme si rien n'avait changé. Tu donnerais tout pour revenir à cette période heureuse, où ta seule préoccupation était de compter les minutes avant de la revoir. Mais t'as joué au con, t'as voulu partir, la laisser sans même lui dire au revoir et tu t'attendais à des retrouvailles fortes en émotions, remplies de larmes de joie. T'es qu'un idiot, voilà ce que t'es. On récolte ce que l'on sème paraît-il, mais tu ne pensais pas retrouver Alwyn autant remontée contre toi. « Moi même ! J'ai encore les clés figure toi, je peux venir ici quand je veux ! » Tu gardes ton calme, respires doucement pour ne pas t'emporter. Alwyn le sait, si elle continue, tu ne vas pas tarder à crier plus fort qu'elle. « M'excuser de quoi ? De m'avoir laissé tomber ? » Elle marque un point. Tu ne t'attendais pas à ce qu'elle soit aussi crue avec toi, mais la connaissant, il n'y a rien de choquant dans tes paroles. « Je t'en ai parlé un peu avant, si t'avais su écouter aussi ! » Encore une fois, tu tournes tout à ton avantage. Tu fais preuve d'une incroyable mauvaise foi, mais c'est ta fierté qui parle, ta fierté masculine qui ne veut pas avouer ses tords. Tu sais très bien que tout est entièrement de ta faute et qu'elle n'a rien fait de mal dans l'histoire, si ce n'est ne pas avoir essayer de savoir où tu allais. Ton ego en a pris un coup qu'Alwyn refasse sa vie sans toi. Mais encore une fois, à quoi tu t'attendais ? Elle s'approche de toi, attrape ton bras et ton t-shirt. « T'as pas compris ? Je veux pas voir ta tête ! Barre toi Niels, barre toi ! » Tu lui prends le bras à son tour, la regardes l'air de dire '' ne joue pas à ça avec moi, tu sais qui va perdre. '' Tu la toises, du haut de ton mètre quatre-vingt-dix. Elle sait très bien qu'elle ne fera pas le poids physiquement face à toi, mais elle a l'avantage des mots elle. Elle a toujours su appuyer là où ça fait mal et encore plus avec toi. Elle te connaît trop, beaucoup trop. Et toi aussi tu la connais. Tu sais qu'elle va mettre un certain temps avant de se calmer, mais que le calme reviendra après la tempête. Tu brises votre violente étreinte. « Tu peux faire ce que tu veux Alwyn, je reste ! » Elle déteste quand on l'appelle par son prénom en entier. Encore une fois, tu la titilles, tu essaies de la pousser à bout. Tu veux qu'elle craque comme elle est en train de le faire avec toi.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwyn Fitch

avatar

MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 13/07/2014
CREDITS : © Bombshell
PSEUDO : Stella.
♡ STATUT : in relationship w/Kol.
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS:
HOOK-UPS:

MessageSujet: Re: need your loving tonight. (r)   Mar 15 Juil - 12:12

Vous aviez l'habitude de squatter chez l'autre, même quand l'un n'était pas là. Vous connaissiez chaque recoin de vos maisons respectives par cœur, même si vous deveniez aveugle vous n'auriez aucun mal à retrouver le chemin de chez l'autre. Vous aviez aussi des rituels, des habitudes, que tu as finis par faire toute seule, ne pouvant te séparant de ces manies que vous aviez. Dormir sans couette, qu'avec la chaleur de l'autre, manger dans les assiettes des autres, ne pas marcher sur les lignes de carrelage, des petits trucs débiles de ce genre qui font à présent partis de toi. Mais lui, lui se souvient-il de tout ça ? De toute l'affection que vous éprouviez pour l'autre, de vos promesses d'enfants ? Parce que toi tu te souviens de tout, et qu'est-ce que t'aimerais être comme lui, ne rien ressentir. « Moi même ! J'ai encore les clés figure toi, je peux venir ici quand je veux ! » Tu commences à ouvrir la bouche pour riposter. Il croyait vraiment que t'étais une sorte d'hôtel, qu'il pouvait venir là quand bon lui semblait ? Et s'il était tombé sur Kol ? Oh mon dieu. Et à cet instant là tu penses à celui qui à réussit à te faire oublier tout ça, celui que tu es censée aimer. « On a changé la serrure, j'en avais donné trop à n'importe qui – tu le fixes avec ce regarde qui veut dire 'je parle de toi, crétin' – Kol n'en avait plus pour lui. » Tu le suis dans sa marche vers le canapé. Ça aussi, vous aviez l'habitude de vous étendre sur ce même canapé gris, tâché, parce que vous ne saviez pas manger proprement. Vous faisiez votre vie sur ce canapé. Chaque souvenir réapparaît à mesure que tu l'observes. C'est une torture. « Je t'en ai parlé un peu avant, si t'avais su écouter aussi ! » Tes yeux s’écarquillent, ta bouche reste grande ouverte. Là, tu ne peux t'empêcher d'halluciner. Il rejette toute la faute sur toi, comme si c'était toi qui l'avait poussé à partir. Ces accusations te rendent folle, mais pas assez pour lui balancer le vase à la figure. Tu respires un moment, essayant de trouver ton calme, tu n'y arrives malheureusement pas. Tu ne peux contenir ton calme face à un type aussi égoïste que lui, c'est mission impossible. « On en avait parlé, certes, mais tu m'as jamais préparé à ton départ, tu en parlais dans le vent ! » Tu fronces les sourcils, secoues la tête. Non t'es en train de rêvée. « Et quand bien même tu voulais te casser, ça te donnais une raison de me supprimer de ta vie ? » Tu serres la mâchoire, t'as envie d'hurler, de casser tout ce que se trouve à porter de main. Si ça continue comme ça, tu vas rentrer dans une folie meurtrière. En essayant de le secouer pour le faire sortir du canapé, celui-ci te maintient, un peu trop fortement, ça te fait un peu mal même, mais tu ne dis rien. Tu préférerais recevoir des coups physiques que mentaux, eux au moins, au bout d'un moment ils partent. « Tu peux faire ce que tu veux Alwyn, je reste ! » Tu reprends ton souffle, une nouvelle fois tu n'arrives à te contrôler devant ce tant de mauvaise foi. S'il compte dormir ici, faire sa vie ici, soit, vous attendrez le retour de Kol et tu es certaine que ce dernier arrivera à faire partir cette saloperie d'ici. « Dis moi pourquoi tu resterais ?! J'en suis sûre qu'il y a pleins d'autres filles qui attendent ton retour avec impatience.. pas moi. » Tu n'oses même plus le regarder tellement ça te fais mal. Ce trop pleins de sentiments, tout ça, tu ne voulais pas, t’arrive pas à gérer. C'est comme si tu manquais d'air, tu n'arrives plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niels Conroy

avatar

MESSAGES : 62
INSCRIPTION : 13/07/2014
CREDITS : mischievous wink.
PSEUDO : trouble ♢ charlotte.
♡ STATUT : accidentally in love.
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS:
HOOK-UPS:

MessageSujet: Re: need your loving tonight. (r)   Mar 15 Juil - 15:30


"and dance your final dance, this is your final chance
to hold the one you love, you know you've waited long enough
it's hard, you must be brave, don't let this moment slip the way. "

@ magic worksjarvis cocker.

Tu es chez elle, mais ce n'est plus ta seconde maison comme ça l'était autrefois. Les objets ne sont plus à leur place ou du moins, ils en ont trouvé une autre que tu ne connais pas. Tu lèves les yeux quelques instants et observes ce qui était ton chez toi il y a trois ans. Mais tu n'as pas le temps de t'éterniser sur le décor, tu dois régler l'affaire Alwyn. Vu comme c'est parti, tu en auras pour au moins une bonne vingtaine d'années avant qu'elle décide de te pardonner. « On a changé la serrure, j'en avais donné trop à n'importe qui ! Kol n'en avait plus pour lui. » Alors c'est lui son fameux petit copain mystère. Tu comprends tout de suite qu'elle vit avec lui et ça doit faire un petit bout de temps. Rien que d'entendre son nom, ça te fend le cœur. Tu te demandes ce que tu aurais fait si tu étais tombé sur lui à la place d'Alwyn. Tu aurais prétexté une erreur mais ça n'aurait pas du tout été crédible. Tu te demandes si il sait qui tu es, si elle lui a parlé de toi. Il ne vaudrait mieux pas pour toi, sinon ça pourrait dégénérer encore plus. « Kol.. » dis-tu sur un ton froid. A voir l'expression sur ton visage à la simple pensée de ce type, Alwyn doit se douter que ça t'énerve. Et tu es sûr qu'elle va continuer à t'en parler pour enfoncer le clou un peu plus. « A quand les présentations avec ce charmant Kol ? » Tu utilises l'ironie pour cacher ton énervement. Quand tu lui dis qu'elle aurait dit t'écouter un peu plus, son visage change tout de suite d'expression. Tu sais que tu es allé trop loin et elle va te le faire payer, très cher même. Tu te contentes cependant d'afficher un sourire sarcastique. « On en avait parlé, certes, mais tu m'as jamais préparé à ton départ, tu en parlais dans le vent ! » Encore une fois, elle avait raison, comme souvent depuis le début de ces retrouvailles cinglantes. « Et quand bien même tu voulais te casser, ça te donnait une raison de me supprimer de ta vie ? » Tu peux voir toute la colère et la frustration qu'elle retenait en elle depuis ces trois dernières années et ça te fait mal, terriblement mal. « Tu n'as pas donné beaucoup de nouvelles non plus à ce que je sâche ! » Tu la regardes dans les yeux, pour la provoquer encore et encore. Tu te prépares à l'éventualité de recevoir une autre gifle. Elle veut se défouler sur toi, et bien qu'elle le fasse, tu ne comptes pas partir d'ici. Peut-importe si ce Kol débarque ou non, tu ne bougeras pas. « Dis moi pourquoi tu resterais ?! J'en suis sûre qu'il y a pleins d'autres filles qui attendent ton retour avec impatience.. pas moi. » Les autres, tu t'en fiches. Il n'y a qu'elle que tu veux revoir, seulement elle. Tu ne vas pas lâcher prise quitte à camper ici pour la nuit. Tu l'as fait des millions de fois et ce soir ne sera pas une exception. « Je m'en fous des autres, c'est toi que je suis venu voir il me semble ! » Tu utilises un ton hautain, qui ne te ressemble pas et elle s'en est sûrement rendue compte.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwyn Fitch

avatar

MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 13/07/2014
CREDITS : © Bombshell
PSEUDO : Stella.
♡ STATUT : in relationship w/Kol.
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS:
HOOK-UPS:

MessageSujet: Re: need your loving tonight. (r)   Mar 15 Juil - 15:59

Il n'avait plus sa place ici. Il avait délibérément quitté cet endroit en t'abandonnant. Il avait fait ce choix. Tu as tout fait pour faire de lui qu'un mec de passage, ce genre de personnes essentiel dans ta vie pour te faire grandir, mûrir, mais qui un jour parte. Tu ne revois jamais ces personnes, elles ne te manquent plus parce que tu as fais le deuil. Voilà, c'est ça, tu as fait le deuil de Niels. Comme si on parlait d'un mort, tu ne pensais à lui qu'au passé, plus jamais tu n'as employé sa personne en parlant au futur. Ton futur, c'est Kol. « Kol.. » Tu te mords la lèvre. Entendre le prénom de ton chéri sortir de la bouche de lui, la sensation est étrange. Ça te brise limite le cœur. Tu n'oses répondre quoi que ce soit car de toute façon il a comprit, ça te ferait encore plus mal de prononcer ce qu'il est pour toi, devant cet homme. Même si tu voudrais afficher fièrement ton statut sentimental à ce sale type. « A quand les présentations avec ce charmant Kol ? » Un rire faux sort de ta bouche. Il est devenu encore plus débile qu'avant. Il ne comprend vraiment pas ce qu'il fait, ce qu'il dit. Tu continues de rigoler pendant quelques secondes, même si ce n'est pas un vrai rire, ça te fait relâcher la pression un instant. « Oh bah oui et on se fait un repas de famille ! » Répliques-tu avec ce faux sourire, cette fausse envie de vraiment les faire rencontrer. Au fond, tu ne sais pas comment Kol réagirait en apprenant que ton meilleur ami d'enfance est en ville. Toi-même quand tu l'as su tu ne la pas prévenu, préférant croire qu'il n'était pas de retour. Mais il est là, devant toi, et il n'est pas prêt de partir. « Tu n'as pas donné beaucoup de nouvelles non plus à ce que je sâche ! » Tu tournes rapidement la tête, le dévisageant quelques minutes. Il est vraiment, vraiment de mauvaise foi. Ça te donne envie de vomir, lui cracher à la gueule. Il rejette toute la faute sur toi pour se donner bonne conscience, c'en est pathétique. « Je t'ai appelé pendant trois mois plusieurs fois. Tu n'as jamais répondu. Désolée d'être passée à autre chose avec le temps ! » Oui tu es passée à autre chose et jusqu'à là tu t'en étais bien sortie. Jusqu'à son retour. Tu te demandes si ce n'aurait pas été mieux qu'il ne revienne jamais. Tu as envie de le frapper, une nouvelle fois, défigurer sa gueule d'ange. Tu serres presque le poing pour te retenir tant la tension est palpable. « Je m'en fous des autres, c'est toi que je suis venu voir il me semble ! » Tu prends une grande inspiration. Tu voudrais lui sauter dans les bras, lui dire à quel point il t'a manqué, mais tu n'y arrives pas. Il t'a trop fait souffrir. Alors, d'une voix calme, qui se veut sincère tu lui réponds « J'ai pas envie de parler avec toi, je n'ai pas envie de savoir si ton voyage s'est bien passé. J'ai pas envie d'être avec toi. » Tu continues de le regarder dans les yeux, essayant de garder ton calme, de te maîtriser au maximum. Il faut qu'il parte. « Tu fais plus partie de ma vie Niels. T'es plus rien pour moi, tu comprends ? » Tu croises les bras contre ta poitrine et te mords la lèvre. Sacré tic, ça aussi. Tu repenses à tous vos moments de complicité. C'est horrible. Alors tu fermes les yeux, les sers pour ne plus y penser. Vous deux c'est finit. Il l'a voulu, tu as mit du temps et beaucoup de mal à t'en rendre compte, à son tour maintenant.


Dernière édition par Alwyn Fitch le Mer 16 Juil - 16:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Niels Conroy

avatar

MESSAGES : 62
INSCRIPTION : 13/07/2014
CREDITS : mischievous wink.
PSEUDO : trouble ♢ charlotte.
♡ STATUT : accidentally in love.
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS:
HOOK-UPS:

MessageSujet: Re: need your loving tonight. (r)   Mer 16 Juil - 12:36


"and dance your final dance, this is your final chance
to hold the one you love, you know you've waited long enough
it's hard, you must be brave, don't let this moment slip the way. "

@ magic worksjarvis cocker.
Tu te rends compte petit à petit de tout le mal que tu as fait à Alwyn en la laissant seule à Albuquerque. Et ça te crève le cœur de penser à quel point tu as été égoïste. Tu voulais la préserver d'une vie nouvelle en ne l'emmenant pas avec toi. Tu voulais qu'elle garde ses repères, qu'elle reste auprès de ses amis et sa famille, mais tu te rends compte aujourd'hui qu'elle aurait été mieux avec toi. Elle te parle de Kol, celui qui partage sa vie aujourd'hui et ça te rend fou à l'intérieur. A l'ironie que tu utilises à merveille, elle te répond par un rire qui sonne faux. « Oh bah oui et on se fait un repas de famille ! » Tu n'as aucune envie de rencontrer ce Kol si ce n'est pour lui amener ton poing dans la figure. Mais il faut que tu te fasses un raison, Alwyn n'est plus tienne désormais. « Parfait, c'est moi qui régale ! » Encore une fois, tu ironises. Comme si vous alliez déjeuner tous les trois en tête à tête. Tu te demandes à nouveau si ce Kol connaît ton nom, si il sait qui tu es pour Alwyn. Tu te demandes aussi si elle a parlé à d'autres gens de ton abandon. D'habitude, tu te fiches du regard des autres, mais là il n'y a pas que toi qui est concerné. Alwyn est la première à avoir souffert de ton départ. « Je t'ai appelé pendant trois mois plusieurs fois. Tu n'as jamais répondu. Désolée d'être passée à autre chose avec le temps ! » Ah bon, elle t'a appelé ? Tu n'as jamais reçu aucun appel, pas un seul. Mais tu sais pourquoi. Après ton départ, tu as perdu ton portable et tu as changé en arrivant à New York. Pas étonnant qu'Alwyn ne réussisse pas à te joindre. Sa dernière phrase te pince le cœur. Oui, maintenant tu es certain, tu peux le dire, elle t'a complètement effacé de sa vie, elle t'a oublié, c'est sûr. « J'ai changé de portable entre temps et je n'ai jamais reçu les appels ! » Tu dis d'un ton calme, essayant de ne pas trop laisser transparaître tes émotions. Et elle continue à t'achever encore et encore. « J'ai pas envie de parler avec toi, je n'ai pas envie de savoir si ton voyage s'est bien passé. J'ai pas envie d'être avec toi. » Tu ne dis rien, accusant le coup. Alwyn appuie la où ça fait mal, comme toujours. « Tu fais plus partie de ma vie Niels. T'es plus rien pour moi, tu comprends ? » Les larmes te montent aux yeux, tu serres les dents et tentes de les ravaler. Alwyn a gagné. Elle a raison, tu dois disparaître de sa vie, tu as causé trop de mal. Alors tu te lèves du canapé sans la regarder. Arrivé au niveau de l'entrée, tu te retournes vers elle, qui n'a pas bougé. « Prends soin de toi alors.. » Et tu claques la porte..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwyn Fitch

avatar

MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 13/07/2014
CREDITS : © Bombshell
PSEUDO : Stella.
♡ STATUT : in relationship w/Kol.
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS:
HOOK-UPS:

MessageSujet: Re: need your loving tonight. (r)   Mer 16 Juil - 16:32

« Parfait, c'est moi qui régale ! » Tu hausses un sourcil. Il est vraiment pathétique à continuer son numéro. Et puis, comment il fait pour être aussi 'normal', comme si de rien n'était. « T'es vraiment con Niels. » Répliques-tu à l'égard de ton ancien ami. Son comportement d'enfant t'insupportes. Tu aurais tellement préféré qu'il te dise que tu lui manquais, qu'il était revenu pour toi, bref, ce genre de choses, un peu comme dans le film. Ou au pire des explications. Tout sauf ça, son comportement est trop douloureux. Tu n'arrives pas à passer au dessus de ça. Soit il ne fait plus parti de ta vie, soit il s'excuse et vous essayez de reconstruire cette amitié qui t'a tant manqué. « J'ai changé de portable entre temps et je n'ai jamais reçu les appels ! » Il continue tellement à se trouver des excuses, à faire le type qui n'a rien à se reprocher que tu te demandes si ce qu'il dit est vrai. Tu n'as plus confiance en lui. Et combien même vous redeveniez amis, vous vous êtes faîtes trop de mal. « Tu avais mon numéro, t'avais qu'à prendre ton égo et m'envoyer un message. Tu voulais que je le sache comment, moi, que t'avais changé de portable ? » Tu ronchonnes. Il t'épuise. Tu voulais passer une soirée calme, devant des films niais, prendre plusieurs kilos en une soirée. T'avais besoin d'un peu de calme. Il ne t'apporte que des ennuis. Pourquoi est-il revenu bon sang ?! Tu lui avoues donc ce que tu as dans le cœur, d'une voix sincère et calme. Tu ne peux continuer dans cet élan. Il faut qu'il parte, il faut enfin qu'il comprenne qu'il ne fait plus parti de ta vie. Plus jamais à présent ce ne pourrait être comme avant. Il ne peut débarquer comme ça. Il ne peut pas. Et il le comprend, enfin. Tu soupires de soulagement en le voyant quitter le canapé de lui-même. Mais lorsqu'il commence à se diriger vers la sortie, tu vois son visage s'effondrer. Tu tentes d'attraper sa main, de lâcher prise, de le prendre dans tes bras, mais c'est trop tard. C'est fini. « Prends soin de toi alors.. » Et puis il repart, comme s'il n'était jamais venu. L'ambiance est lourde, ton cœur pèse trop. Tu t'écroules contre la porte en bois, te vidant de toutes les larmes de ton corps. C'est horrible. Tu n'es pas assez forte pour supporter tout ça. T'y arrives pas.
OVER. | SUITE ?

_________________

Party girls don't get hurt can’t feel anything,
when will I learn I push it down, push it down.

✯ ABSENTE DU 15 AOÛT AU 28 AOÛT
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



◇◇◇

MessageSujet: Re: need your loving tonight. (r)   

Revenir en haut Aller en bas
 

need your loving tonight. (r)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» How do you rate President Obama's speech tonight?
» tonight, we are young [04/04/12 à 14h21]
» In The Air tonight [Livre 1 - Terminé]
» ❝ I want to spend my lifetime loving you ❞ Olivia & Timothy
» Eric ~ let's groove tonight

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BETTER LEFT UNSAID. :: Albuquerque, Bernalillo (NM) :: Applegrove Lane :: Residential Area-