AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 the weight of us (sloan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nate Jaminson

avatar

MESSAGES : 48
INSCRIPTION : 13/07/2014
CREDITS : primple, wild hunger, tumblr.
PSEUDO : ricine
♡ STATUT : célibataire
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS:
HOOK-UPS:

MessageSujet: the weight of us (sloan)   Dim 20 Juil - 7:37

I'm not ready for the weight of us

Bien évidemment, ce n'était pas une bonne idée de venir dans ces bureaux. Il aurait du rester bien tranquillement chez lui à comater devant la télévision, zapper de chaînes en chaînes jusqu'à tomber sur un téléfilm idiot qui l'aurait occupé jusqu'au début de soirée, fumant cigarettes sur cigarettes en crachant sur toute possibilité de lever ses fesses pour faire un peu de sport -la santé attendra-. Ou bien Nate aurait pu se rendre dans son propre bureau, aurait allumé son ordinateur et aurait tapé la dernière critique qu'il avait à rendre sur un restaurant qui avait récemment ouvert dans le nord de la ville, surprenant son patron habitué à ce qu'il rende son travail la veille pour le lendemain, manie prise au lycée et à l'université qui, de toute évidence, n'était pas prête à le laisser tranquille. Mais Nate était de ces hommes têtus, qui ne vivaient que pour leurs passions, et partaient souvent bille en tête accomplir, ou du moins tenter d'accomplir, ce qui occupait leur esprit. Et ce qui occupait l'esprit de Jaminson depuis son retour à Albuquerque portait le nom d'une femme dont il rêvait encore des courbes et du sourire. Sloan, son ancienne petite amie, celle qu'il considérait comme son grand amour de jeunesse, et qui faisait encore battre son cœur. Sloan qu'il n'avait pas revu depuis tant d'années. Serait-elle là en ce début d'après midi ou avait-elle fait une croix pour la journée sur son travail, avait prévu d'autres plans pour occuper son après midi, peut-être rester avec cet obscur homme qui lui avait passé la bague au doigt et qu'elle se préparait à épouser. L'idée de la savoir mariée à un autre le fit pincer des lèvres. Bien sûr, il en avait parlé à ses amis les plus proches, et certains lui avaient souligné le fait qu'il se comportait encore une fois comme le plus grand des égoïstes à vouloir interférer de la sorte dans la vie de Sloan, à vouloir bousculer ce qu'elle avait construit depuis leur séparation et, s'il en avait le pouvoir, rompre ces fiançailles pour retrouver celle qui avait été la seule à faire battre son cœur. Peut-être était-il égoïste, peut-être était-il un connard de se comporter de la sorte, mais ce genre de considérations ne touchaient pas Nate qui n'en avait strictement rien à faire. Puis, pensait-il, si Sloan aimait véritablement l'homme qu'elle s'apprêtait à épouser, alors sa petite intervention, sa tentative de reconquête n'aurait rien pour l'inquiéter, n'aurait aucune incidence. Alors, poussé par l'idée de la revoir, l'idée de la reconquérir, Nate avait sauté dans sa voiture pour se rendre à l'agence de Reed, décoratrice d'intérieur. La secrétaire lui indiqua le bureau au fond du couloir et Nate le traversa d'un pas assuré. Il frappa deux coups sur la porte avant d'entrer, dessinant un léger sourire détaché sur ses lèvres. Sans demander la moindre autorisation, car Nate avait cette fâcheuse habitude de faire ce dont il avait envie à la manière d'un adolescent effronté, il prit place sur l'une des chaises face au bureau, croisant sa jambe gauche sur sa jambe droite. « ma mère a besoin de redécorer son salon, et on m'a dit que tu étais la meilleure pour t'en occuper. » lança-t-il en posant les yeux sur celle qu'il avait aimé, et aimait toujours. Il aurait été mentir que de dire qu'elle n'avait pas changé, et Nate la trouvait encore plus belle que dans ses souvenirs. Nate passa une main dans ses cheveux, ne lâchant pas la demoiselle du regard. « tu t'en doutes, ce n'est qu'un prétexte, mais tu ne vas sûrement pas perdre un client pour une vieille histoire.. » tout en parlant, il observait les traits de son visage, cherchant à y lire le moindre indice d'émotion, espérant la voir s'embraser de colère, dévoiler un sourire ravi, plutôt que d'afficher l'indifférence. Cherchant à lire le signe qu'elle ne l'avait pas oublié, qu'il n'était pas qu'un simple fantôme du passé dont elle se fichait éperdument, et que sa croisade n'était pas vaine. « je suis content de te revoir Sloan. » lança-t-il enfin, laissant de côté ce ton si détaché de côté.

_________________
Why do we, why do we get all get so hard ? Will you take my hand and make a shadow ? Little, I want to be a kid again. Little, don't tell me this is home  + make a shadow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sloan Reed

avatar

MESSAGES : 63
INSCRIPTION : 14/07/2014
CREDITS : ruthless.
PSEUDO : crick.
♡ STATUT : fiancée.
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS: Loft 19, Bethany Lane.
HOOK-UPS:

MessageSujet: Re: the weight of us (sloan)   Dim 20 Juil - 21:27


~ Nate & Sloan. ~

Cette journée avait été très bonne pour Sloan et son agence. Comme beaucoup d'autres jours d'ailleurs. Elle avait passé la matinée sur le terrain, les travaux s'étant terminés dans le séjour d'un jeune couple fraîchement mariée, de quoi la faire sourire. Elle avait supervisé ce qu'il restait à faire. Ce meuble par ci, celui-ci par là. Ce cadre sur ce mur. Bref, elle avait du tout aménager ce qu'il restait à faire. L'après-midi avait donc été plutôt calme. Posée sur sa chaise roulante, à son bureau, elle questionnait un client sur ses exigences de l'espace qu'il voulait avoir. Un tour dans la pièce qu'il voulait changer à ses goûts, qui dura un petit moment, et voilà qu'elle retournait là où elle pourrait travailler au calme. C'est ainsi qu'elle préféra procéder à des petits croquis. Sa feuille de dessin et là voilà à travailler à coups de crayons. Son métier, elle l'aimait. Vraiment. Certains ne faisaient pas celui dont ils rêvaient mais c'était l'inverse pour la jeune femme. Tout lui plaisait. De la première à la dernière étape. Faire du neuf avec du vieux, comme dans son loft qu'elle partageait maintenant avec Jace, son fiancé. La décoration était bien différente de celle qui était disposée lorsqu'elle avait acheté le logement. Après leur mariage, ils changeraient pour une maison, et là encore, il faudrait recommencer. Tout cela, c'est ce à quoi elle pensait lorsqu'on frappa à la porte. Ce n'est qu'après quelques secondes, qu'elle releva la tête, trop absorbée par ce qu'elle était en train de dessiner. Et qu'elle fut sa surprise lorsqu'elle découvrit assise devant elle, Nate. Nate Jaminson. Ce salaud qui l'avait bien fait souffrir. Cet homme qu'elle n'avait jamais oublié, même dans les bras d'un autre. Celui qu'elle n'avait pas revu depuis désormais sept ans. Mais voilà qu'il se trouvait face à elle. Sa main lâcha instantanément son stylo. Certes, elle avait déjà pensé à l'éventualité qu'il soit à Alburquerque, étant donné qu'elle avait croisé Liam, son meilleur ami. Mais en sept ans, beaucoup de choses auraient pu se passer. Pourtant, sans doute rien n'avait changé entre eux. Toujours l'un avec l'autre. Sa réaction fut alors plutôt confuse. Sloan voulait lui crier dessus, lui dire tout ce qu'elle avait sur le cœur, qu'elle n'avait pas pu lui dire ou lui demander. Mais au lieu de se mettre en colère, elle lui parlait comme si elle ne parlait qu'à un simple client. Elle n'allait certainement pas le laisser voir ce qu'il voulait sans doute voir. Non, elle resterait impassible. La belle aurait aussi pu faire comme si elle ne le connaissait pas, comme si elle ne le reconnaissait pas plutôt, mais l'idée avait vite été abandonnée, elle savait qu'elle n'en serait pas longtemps capable. « Je serai heureuse de la recevoir, dans ce cas. Elle peut venir ici quand elle voudra. » Elle ne lui adressa aucune remarque sur les dernières paroles de Nate, qui lui disait être content de la revoir, pour ne parler que du travail, le 'prétexte' qu'il avait trouvé. Sans doute que sa mère ne voulait pas changer son salon. Peu importe, elle ne parlerait que de cela. Qu'est-ce qu'elle devrait dire de toute façon ? Lui dire qu'elle ne l'avait jamais oublié et qu'elle pensait toujours à lui ? Certainement pas. Il devait penser que ça n'avait été qu'une amourette de jeunesse, tout simplement. Qu'elle l'avait oublié vite fait, tel une étoile filante passant dans le ciel. Mais elle n'est pas une excellente menteuse. Si elle-même ne peut s'en convaincre, sans doute que lui non plus ne pourra pas être convaincu. Alors oui, tout ce qu'elle fait, c'est qu'elle n'en parle pas. C'est plus simple, et pourtant plus douloureux. Peut-être qu'elle pourrait réellement avancer en lui déballant tout ce qu'elle a sur le cœur. Qu'elle pourrait l'oublier une bonne fois pour toute, et de ne penser qu'à Jace. Peut-être. « Dis-lui de prendre un rendez-vous avec la secrétaire. » Sloan était tellement sérieuse, il ne devait sans doute pas s'attendre à une telle réaction. Beaucoup plus sérieuse qu'elle ne l'est d'habitude. Même trop. Sa mâchoire devenant alors serrée, ses traits étirés.

_________________

Hit me like a ray of sun, Burning through my darkest night, You're the only one that I want, Think I'm addicted to your light, I swore I'd never fall again, But this don't even feel like fallin', Gravity can't forget, To pull me back to the ground again. ~ Beyoncé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

the weight of us (sloan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» David Sloan & Black Spider
» PINNED UNDER THE WEIGHT
» ARGENTORATUM 2009
» Certaines choses sont immuables [David Sloan]
» Examen de Troisième Année - Alex D. Sloan

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BETTER LEFT UNSAID. :: Albuquerque, Bernalillo (NM) :: Briars Street-