AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 one foot wrong (willis).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nate Jaminson

avatar

MESSAGES : 48
INSCRIPTION : 13/07/2014
CREDITS : primple, wild hunger, tumblr.
PSEUDO : ricine
♡ STATUT : célibataire
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS:
HOOK-UPS:

MessageSujet: one foot wrong (willis).   Sam 19 Juil - 8:43

but one foot wrong and I'm gonna fall.

Il se sentait bête, là, debout devant cette porte à regarder les détails du bois. Si l'un des voisins avait mis son nez contre sa fenêtre, il aurait pu observer ce jeune homme inconnu du quartier, planté sur ce pallier et qui ne semblait pas réussir à faire un choix entre repartir chez lui, ou sonner à cette porte pour faire venir ses habitants. Peut-être n'y avait-il personne à cette heure là ; en fin d'après-midi, celle qui lui était apparue comme étant sa grande sœur de quelques mois aurait très bien pu être occupée en ville par son boulot, sortie faire du shopping avec ses amis, partie boire un verre avec il-n-en-savait-trop-rien. Et que risquait-il à poser son doigt contre cette sonnette ? Que risquait-il mis à part chambouler son monde, renverser tout ce qu'il avait cru et connu jusqu'alors ? Nate se retrouvait piégé dans ses pensées depuis une bonne dizaine de minutes déjà. Tout à l'heure, quand il était sorti de son appartement qu'il partageait avec son meilleur ami, il était l'homme le plus décidé des états-unis, prêt à affronter les Wylder et tout ce qu'ils avaient eu de plus que lui -une famille, de l'argent, un père-, mais les pieds posés sur le pallier de cette maison, le doute avait commencé à faire son œuvre et ronger petit à petit sa volonté. Il n'était pas trop tard pour faire demi tour, pensa-t-il alors. Et une fois arrivé chez lui, qu'est-ce qui se passerait ? Il regretterait de ne rien avoir tenté, Nathan le savait déjà, se connaissait par cœur, et savait qu'il lui faudrait se pousser lui même dans le dos pour faire le dernier pas. Il était trop impliqué, trop avancé dans ses recherches pour les laisser de côté. Plus maintenant, alors qu'il lui aurait été possible de faire une croix définitive sur la recherche de son père biologique quand il était encore adolescent ou étudiant ; se mettre dans le crâne, une bonne fois pour toute, qu'il n'avait pas de père, car ce dernier l'avait abandonné lui et sa mère à la naissance, et qu'il n'en avait jamais eu besoin. Ils s'étaient débrouillés sans lui, merci bien. A dire vrai, ce n'était même pas la recherche et découverte de son père qui l'avait mené ici, mais l'idée d'avoir eu d'autres frères et soeurs, lui qui avait été élevé comme un fils unique, choyé par une mère qui n'avait de cesse de multiplier les heures de travail, et l'avait aimé comme s'il était l'une des sept merveilles du monde. Son frère, il l'avait trouvé en la personne de son meilleur ami ; mais là, derrière les murs de cette maison, se cachait une jeune femme dont le sang était également le sien. Nate laissa entendre un soupir, passa une main dans ses cheveux et actionna enfin la sonnette. Il attendit, une minute, deux minutes, trois minutes sans qu'aucune réponse ne lui parvienne de la maison. Il ne put alors dire si ce fut du soulagement, ou une certaine déception qui le gagna alors, quand il tourna les talons pour s'asseoir sur la petite marche du pallier, sortant de sa poche de jean son paquet de cigarettes. Il en glissa une au coin de ses lèvres, l'alluma, et en inspira une première et longue latte, recrachant la fumée en ligne droite vers le sol. S'il n'y avait personne, alors il pouvait toujours s'accorder quelques minutes de plus à fumer sa clope avant de rentrer chez lui. Peut-être que tout ça, au final, était une sorte de signe cosmique, lui indiquant qu'il n'avait pas à se montrer dans la vie des Wylder, ou de Willis Llewyn et sa maison vide. Sauf que Nate Jaminson n'avait jamais été un croyant, n'avait jamais été un superstitieux, et était bien décidé à les croiser un jour ou l'autre, ces membres inconnus d'une famille rapportée.

_________________
Why do we, why do we get all get so hard ? Will you take my hand and make a shadow ? Little, I want to be a kid again. Little, don't tell me this is home  + make a shadow


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willis Llewyn

avatar

MESSAGES : 567
INSCRIPTION : 13/07/2014
CREDITS : Soleamour (av.) wayland (sign.)
PSEUDO : wayland (marie)
♡ STATUT : mariée à Noam, son prince charmant ascendant crapaud
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS:
HOOK-UPS:

MessageSujet: Re: one foot wrong (willis).   Mar 22 Juil - 17:26

NATE ET WILLIS
~ one foot wrong ~

Elle était tombée sur de vieilles photos alors qu'elle rangeait enfin le grand salon mit en pagaille après de longues disputes avec Noam. Une boite qui trainait là, dans la grande bibliothèque, et qui avait manqué de tomber alors qu'elle le repoussait contre la structure de bois, trop énervée pour se rendre compte des tremblements qu'effectuaient le meuble. Il avait bu, encore. Malgré les longues heures qu'il avait passé à souffrir de cette vie d'addiction qu'il s'infligeait, voilà qu'il avait recommencé à se perdre dans les excès. Et c'était elle qui en avait payé le prix. Elle n'en pouvait plus que de le voir se détruire ainsi. Alors la violence avait grimpé. Il ne l'avait pas touché bien sur, il n'oserait jamais. Mais elle n'avait pas hésité à se lâcher sur le corps tant aimé, le malmenant de sa faible force. De mauvais souvenirs qu'elle aurait préféré oublier, tout comme elle aurait voulu oublier ce qui se trouvait dans cette boite. Des photos d'elle, enfant, avec ses parents. Le genre de photo heureuse devant l'objectif, et sombre une fois le flash éteint. Kol, plus grand qu'elle déjà; souriant. Maile, le regard perdu devant elle. Solea, un faux sourire barrant ses lèvre. Et Willis, le visage froid, à l'écart du reste. Le tout sur un décor de tournée, avec scène et techniciens. Elle avait détesté cette vie de baroudeurs, enchainant les grandes salles, les hôtels lugubres et les colonies de fan les harcelant de partout, menaçant de mort sa mère sous prétexte qu'elle était sa mère, la femme de son père. Cette vie elle l'avait haït. Et maintenant, c'était elle la cible des plus virulentes menaces. Prête à déchirer cette photo qui lui faisait tant de mal, elle stoppa son geste et soupira, reposant la photographie avec les autres, incapable de tirer un véritable trait sur cette vie là. Willis préféra fermer la boite et la ranger plus haut sur la bibliothèque. La sonnette vint la surprendre alors qu'elle revenait sur ses pieds, se tournant au passage vers le couloir, surprise de ce bruit soudain. Elle n'attendait rien ni personne. Noam était parti bouder dans le garage, la musique à fond. Essuyant ses mains sur ses chiffons, elle remit de l'ordre dans ses cheveux et dépoussiéra ses vêtements avant de se diriger vers la portent curieuse. Elle ouvrit la porte, apparemment trop tard puisque la silhouette s'éloignait, s'installant sur le trottoir. L'homme se tourna, la surprenant plus encore. Cet homme lui disait quelque chose, elle en était sur. Elle ferma la porte derrière elle et s'approcha de lui, pas très assurée. "Je peux vous aider ?" Elle le reconnu alors, bien plus proche de lui maintenant. Le copain de Sloan. Elle avait vu de nombreuses photos alors que la pauvre jeune femme pleurait dans ses bras, le coeur lourd de cette trahison qui lui avait infligé l'homme de sa vie. "Vous êtes l'ex de Sloan non ? Le type qui a embrassé l'autre pouffiasse alors qu'elle venait faire une surprise ?" C'était sur, c'était lui. Elle croisa les bras, quelque peu décontenancé. "Qu'est-ce que vous faites chez moi ? Vous me voulez quoi ?" Elle ne comprenait pas vraiment ce que ce type lui voulait, elle n'avait après tout rien à voir dans cette histoire.


Spoiler:
 

_________________

god, I want to dream again. take me where I've never been. I want to go there, this time I'm not scared. now I am unbreakable, it's unmistakable. no one can touch me, nothing can stop me ~ fireflight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

one foot wrong (willis).

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Foot en Herbe] Christian Gourcuff, qui s'y frotte s'y pique !
» Boycott de l'équipe de foot israélienne
» Présentation de la Ligue-1-foot-business-couleur-orange
» Le foot-fric
» Coupe du monde de Foot des pirates

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BETTER LEFT UNSAID. :: Albuquerque, Bernalillo (NM) :: Applegrove Lane :: Residential Area-