AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  


Partagez | 
 

 things never happened the way i imagined them /w alwyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Willis Llewyn

avatar

MESSAGES : 567
INSCRIPTION : 13/07/2014
CREDITS : Soleamour (av.) wayland (sign.)
PSEUDO : wayland (marie)
♡ STATUT : mariée à Noam, son prince charmant ascendant crapaud
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS:
HOOK-UPS:

MessageSujet: things never happened the way i imagined them /w alwyn   Mar 15 Juil - 14:39

ALWYN ET WILLIS
~ things never happened the way i imagined them. ~

Tu regardes ton reflet dans la vitrine de la boutique. Les autres ont beau ne rien voir, tu le vois toi. Tu grossis, ça te parait évident. Ton ventre plat n'est plus. Bien sur tes hauts flottent sur ta peau et cachent toujours un peu plus tes formes. Mais tu grossis, et un jour on ne verra plus que ça. Tu le sais pourtant qu'une grossesse ça ne se cache pas facilement. Et tu as tenté le pari, toi l'idiote aux peurs incompréhensibles, même pour toi même. Tu penses à Noam en regardant cette silhouette qui n'est plus vraiment tienne. Il est à deux doigts de craquer, tu le sais et tu ne peux plus rien faire. Il va partir faire sa musique, il va s'éloigner de toi pour de bon. Et tu vas le perdre. Et le pire, c'est que tu ne peux pas l'empêcher. Ça voudrait dire que tu interdirais à l'homme que t'aime de vivre ses rêves, et c'est un truc qui te rend malade. Tu ne peux pas lui faire ça, ce serait cruel. Et tu sais que ce bébé stoppera ses rêves de musiques, du moins les évincera. Et il finira par se remettre à boire, par se plaindre toujours un peu plus, par répéter que tu es celle qui a gâché sa vie. Et tu ne peux rien faire. Tu grimaces et tente de rentrer ton ventre. Tout ça c'est dans ta tête, t'es encore fine pour quatre mois de grossesses. Il a fallut que tu tombes enceinte maintenant bien sur. C'était pas déjà assez compliqué. Tu te regardes inlassablement. Jusqu'à ce que derrière toi la silhouette d'Alwyn se dessine, souriante. Tu te tournes vers elle, et tu souris, la prenant brievement dans tes bras. Elle est plus petite que toi, mais tu t'y es fait. « Salut toi ! » Tu la regardes. T'es contente qu'elle soit là. T'es contente de t'entendre si bien avec elle. T'es contente que Kol ne soit pas tout seul. Ils se méritent tout les deux,et tu les aimes tellement. Ton frère est enfin heureux, et ça ça te ravi. « Tu as réussi à lâcher ton homme finalement ? Ou il est trop perdu sur sa planète pour te séquestrer ? » Ça te fait toujours aussi bizarre de savoir Kol casé, pour de bon. Mais ça lui fait du bien, alors ça te fait du bien. « On commence par quoi, vêtements ou chaussures ? » Acheter des vêtements ça te tente bien, mais en même temps tu te dis que tu risques d'avoir des problèmes de tailles. Surtout qu'en plus, il te faudra tout changer d'ici quelques mois. Les fringues, la voiture, la vie. T'es pas prête à ce changement, tu le sais bien. Mais c'est un compte à rebours vivant que tu promènes un peu partout avec toi. Ça t'énerve, t'as pas envie d'y penser. Tu veux vivre une journée normale, sans bébé, sans mari qui fait la gueule, sans gamins qui hurlent. Une journée entre copine, comme les gens normaux.

_________________

god, I want to dream again. take me where I've never been. I want to go there, this time I'm not scared. now I am unbreakable, it's unmistakable. no one can touch me, nothing can stop me ~ fireflight


Dernière édition par Willis Llewyn le Ven 18 Juil - 7:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alwyn Fitch

avatar

MESSAGES : 170
INSCRIPTION : 13/07/2014
CREDITS : © Bombshell
PSEUDO : Stella.
♡ STATUT : in relationship w/Kol.
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS:
HOOK-UPS:

MessageSujet: Re: things never happened the way i imagined them /w alwyn   Mer 16 Juil - 15:53


" Moi, j’ai envie de croire aux contes de fées.
Au moins, tout finit bien dans ces histoires là.  "
Tu sors de la salle de bain, file embrasser ton chéri et pars de là. Aujourd'hui, ni journée travail ni journée à glander dans les bras de ton copain à le regarder bosser. Non, aujourd'hui, tu vas penser à toi, ce que tu n'as pas fais depuis longtemps. Tu as besoin de te défouler, de penser à autre chose. Le boulot qui te paye pas les heures supplémentaires et le retour de Niels. C'est un peu trop, tu n'arrives à plus rien gérer. Du coup, avec Willis, pour penser à autre chose et enfin revenir des femmes qui pensent à elles vous avez décider de faire une virée shopping. Tu risques certainement de faire flamber la carte bleue, mais tant pis. Tu es quasi certaine que Kol sera heureux de te voir dans de nouveaux ensembles mignons à craquer – ou pas -, il faut d'ailleurs que tu te trouves une tenue pour vos deux ans. Ça passe tellement vite.. Avant de rejoindre ta belle-sœur, tu files te prendre un Refresha au Starbucks. Il fait chaud, trop chaud aujourd'hui, et tu regrettes fortement de t'être mise en bottine. « Salut toi ! » Tu lui fais de grands gestes, un large sourire aux lèvres. Tu es contente de la retrouver, elle est rafraîchissante comme fille, tellement drôle. Tu es heureuse d'avoir une belle-sœur (si l'on peut l’appeler comme ça) comme elle. « Ça va ma grande ? » demandes-tu toute aussi joviale. Willis n'a pas changé, malgré tout ce qu'elle endure, tu la trouves toujours aussi belle. T'aimerais être comme elle, pas ridée à cause de la fatigue, de l'énervement. « Tu as réussi à lâcher ton homme finalement ? Ou il est trop perdu sur sa planète pour te séquestrer ? » Tu lâches un léger rire. C'est vrai que tu es devenue un peu trop accro à ton copain, oubliant parfois tes amies parce que tu préfères être dans ses bras rassurants. Quoi que ça fait quelques temps qu'il s'est bien remit dans son blog, tu es contente pour lui, parce que ça marche, parce qu'il aime ça. Tu rêverais juste d'un peu plus d'attention. « Oh tu le connais, si je suis là c'est qu'il ne trouvait pas le chemin de retour de notre planète. » Tu lui fais un petit clin d’œil Tu saisis la femme du bras et vous commencez à marcher. Les rues sont pas trop bondées, vous êtes en pleine semaine en même temps. Tant mieux, tu détestes faire les magasins quand il y a trop de monde. « On commence par quoi, vêtements ou chaussures ? » Tu hésites un moment. Tu as hâte de t'acheter de nouvelles chaussures, mais tu ne saurais comment les choisir si tu n'imagines pas de nouvelles tenues avec, c'est donc avec grand sourire que tu tranche pour les « Vêtements ! ». Ça y est.L'après-midi entre filles peut enfin commencer, c'est parti pour les ragots, râles, rires et autres choses de ce genre.. !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Willis Llewyn

avatar

MESSAGES : 567
INSCRIPTION : 13/07/2014
CREDITS : Soleamour (av.) wayland (sign.)
PSEUDO : wayland (marie)
♡ STATUT : mariée à Noam, son prince charmant ascendant crapaud
◇◇◇

Feuille de personnage
LIVING ADRESS:
HOOK-UPS:

MessageSujet: Re: things never happened the way i imagined them /w alwyn   Ven 18 Juil - 7:58

ALWYN ET WILLIS
~ things never happened the way i imagined them. ~

Le soleil te transperce la peau et tu t'en fiche. Il semble te donner des forces étrangement. Il te nourrit de toute sa force, de toute sa splendeur. Peu être qu'enfin tu parviendrais à avoir bonne mine, à perdre cet air épuisé que tu promènes toujours. Tu es heureuse de sortir. Il y a pour toi une grande différence entre sortir te promener avec une amie, et rester dans une chaise de jardin, chez toi, à ne rien faire d'autre que d'attendre. Tu n'aurais même pas pu retirer le t-shirt pour plonger dans ta piscine, pas tant du moins que ton mari se trouvait dans les parages. Il n'avait pas eu l'occasion de te voir autrement qu'habillé depuis quelques semaines, et n'avait toujours pas découvert le poteau rose. Ce qui t'arrangeait bien sur, et t'attristait aussi. Pas d'autre choix cependant que de rester discrète alors qu'il partait dans ses délires de gloire. Tu avais été fille de musicien, tu savais ce que l'enfant endurerait. Et tu ne souhaitais ça à personne. "Ça va ma grande ?" La remarque te fit rire alors que tu te baissais pour saluer Alwyn, plus petite d'au moins dix centimètre. Si la remarque était drôle, la réponse elle, était difficile. Tu t'offris pourtant un sourire en remontant ton sac sur ton épaule. Il glissait sur ta peau, le cuir brulant sous la chaleur de l'été. "Il fait beau, comment aller mieux ?" Voilà une réponse qui n'aurait pas besoin d'être débattu au moins. Tu n'avais pas envie de t'étaler, tu préférais même rester concentré sur elle. "Et toi alors ?" Se concentrer sur elle, ça te paraissait convenable. Tu sortais pour t'aérer la tête de toute façon, non ? Tu écoutes la réponse, et rigole alors que le sujet Kol est abordé. Ce garçon ne changera jamais, et au fond ça te rassure. Ton petit frère, et ta famille en général, c'est toute ta vie. Plus encore que Noam, peu être. Tu ris à la blague d'Alwyn et la suit sans sourciller. Cette fille est rafraîchissante, tu l'as dis des votre première rencontre. Et si tu t'inquiétais de ses sentiments envers ton frère, de son comportement avec lui, tu es désormais plus qu'heureuse de les voir ensemble. Elle l'apaise, et c'est un miracle. "J'aurais du tacher de faire un guide pendant que je l'avais encore sous la main, ça t'aurait surement aidé." Tu la regardes tendrement. Tu te demandes si elle et ton frère, ça durera longtemps. Tu l'espères bien sur. Ils sont jeunes, pleins de vies. Mais n'as-tu pas toi même rencontré l'homme de ta vie à dix-sept ans ? Même si maintenant plus rien ne semble allait entre vous. Non, tu préfères ne pas y penser. Tu avances et rit lorsqu'elle choisit avec ardeur. "Très bien, va pour des fringues." Et sans plus attendre tu entres dans la première boutique, la tirant avec toi, posant les yeux partout. Des vêtements d'été bien sur. Rien d'assez large pour cacher ton embonpoint qui pourrait se traduire aux yeux de fou de deux façons. Soit tu avais trop mangé de nutella, soit tu étais enceinte. Retenant une grimace tu attrapes un de ces hauts qui s'arrêtent au dessus du nombril, et le tend à Alwyn. "Mon dieu, c'est d'un vulgaire se genre de haut, non ?" Voilà, elle ne t'en fera pas essayer. Tu le reposes et continuer à flâner, consciente qu'il te faudrait prendre plus grand que ton habituel taille, et rien que cette idée te déprime.

_________________

god, I want to dream again. take me where I've never been. I want to go there, this time I'm not scared. now I am unbreakable, it's unmistakable. no one can touch me, nothing can stop me ~ fireflight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



◇◇◇

MessageSujet: Re: things never happened the way i imagined them /w alwyn   

Revenir en haut Aller en bas
 

things never happened the way i imagined them /w alwyn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» eurydice&basile ❝ all these little things ❞
» Flavia Albina ¤ Real things in the darkness seem no realer than dreams...
» Help seems to always come late when it comes at all. We are in deep trouble
» Le Patronat Haitien aux Travailleurs “C’est à Prendre ou à Laisser”

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BETTER LEFT UNSAID. :: Albuquerque, Bernalillo (NM) :: Knoyle Street :: Marchand Street-